Le b.a-ba du batch cooking

Finies les journées à rallonge où, dès le retour du bureau, il faut se remettre au travail et préparer le repas du soir. Finies les frustrations et les heures passées dans la cuisine… Place à l’efficacité et au temps pour soi : le batch cooking vient au secours de ceux et celles qui n’ont plus envie de se creuser la tête pour nourrir leur petite famille et qui culpabilisent à force de proposer des coquillettes, des œufs sur le plat et du poisson pané aux enfants alors que les idées de menu pour le semaine, le temps et les ingrédients viennent à manquer…

C’est quoi le « batch cooking »

Si l’expression a le vent en poupe, l’idée n’a rien de nouveau. Néanmoins, en parcourant les médias, il semblerait que le fait de cuisiner par lots, c’est-à-dire en grandes quantités, soit venu des États-Unis. Bien évidemment, en France, nous n’avons pas attendu les Américains pour nous suggérer de cuisiner un peu plus de chili con carne, de ratatouille et de blanquette de veau pour manger « les restes » plus tard dans la semaine. À bien y réfléchir, nous aurions peut-être, nous aussi, dû réfléchir à une expression plus glamour…

Retrouvez 4 repas pour la semaine en vidéo.

batch cooking Préparer ses repas à l'avance pour la semaine

C’ est donc une technique qui consiste à prendre de l’avance en cuisine. Tout se passe le week-end et c’est en semaine que l’on profite des bonnes choses. Les livres sur le batch cooking existent en quantité et les auteurs suggèrent de passer entre une 1h30 et 2h30 à préparer des recettes le dimanche. La conservation, quant à elle, varie selon les plats préparés. Par exemple, les plats mijotés se conservent quelques jours alors que d’autres peuvent tout à fait être congelés. Entremets, plats salés, sauces… Tout est sujet au batch cooking, cette tendance culinaire n’ayant (presque) aucune limite.

Préparer ses repas a l'avance pour toute la semaine

Quel ustensile faut-il ?

Si le batch cooking demande un peu de temps le week-end pour gagner de précieuses heures en semaine, il nécessite également un équipement adéquat. Une simple casserole et une poêle à frire ne suffiront donc pas pour préparer les repas de votre petite famille le dimanche… Pour vous lancer, vous aurez besoin, au minimum de :

  • Plusieurs casseroles de différentes tailles (une petite, une moyenne et une grande)
  • Plusieurs bols suffisamment larges
  • Un couteau tranchant et une planche à découper
  • Des contenants en verre ou en plastique de type Tupperware et les sachets de congélation de différentes tailles
  • Des étiquettes pour marquer les contenants des plats congelés
  • En option, une mijoteuse et un robot culinaire vous faciliteront la tâche

 

Bien évidemment, le batch cooking étant synonyme de grandes quantités, il faudra également prévoir un espace de travail suffisamment large et désencombré. Si vous souhaitez vous y mettre, peut-être faudra-t-il commencer par libérer un peu de place dans votre cuisine.

Comment bien commencer ?

Si l’un des avantages est de ne plus avoir à réfléchir aux plats à préparer en semaine, il faut accorder un minimum de réflexion, d’organisation et de planification en amont.

Car le secret tient essentiellement à l’anticipation. Ainsi, pour devenir le roi ou la reine du BC, il vous faudra penser à plusieurs choses :

Quels repas souhaitez-vous cuisiner : il faudra prendre en compte les goûts de chacun, comme vous le feriez lorsque vous préparez un repas classique. Réfléchissez bien à la semaine à venir : votre conjoint est-il en déplacement ? Vos enfants ont-ils prévu d’inviter des amis à dîner ? En d’autres termes : à combien serez-vous par repas ?
Vérifiez que vous avez de la place dans le congélateur si toutefois vous souhaitez congeler des aliments
Commencez par faire la liste des ingrédients dont vous aurez besoin en n’oubliant pas de tout prévoir en quantités suffisantes. Ceci requiert un exercice auquel vous vous habituerez très vite, le batch cooking nécessitant quelques petits calculs et ajustements.

Idées de plats à préparer à l’avance

Préparer ses repas a l'avance pour toute la semaine

Préparer ses repas a l'avance pour toute la semaine

Quels plats se prêtent le mieux à la congélation dans le cadre du batch cooking ?

Si vous avez la chance d’avoir un congélateur suffisamment grand, vous pourrez vous octroyer le plaisir de cuisiner en grandes quantités pour profiter de vos petits plats pendant plusieurs semaines. En augmentant les portions et en congelant, vous diminuerez le temps passé en cuisine durant la semaine. Si l’équation est simple à comprendre, encore faut-il savoir ce qu’il faut préparer. Les plats qui se prêtent le mieux à la congélation dans le cadre du batch cooking sont :

-Les soupes de légumes
-Les sauces, notamment celles qui accompagnent les pâtes (ex : sauce bolognaise)
-Les plats mijotés
-Les ragoûts
-Les pommes de terre cuites et la purée de pommes de terre
-Les bouillons (de légumes, de poulet, de bœuf, de poisson…)
-Le bœuf sous toutes ses formes (ragoûts, sauté de bœuf, bœuf au curry, boulettes de viande, lasagnes…)
-Certains plats exotiques comme un bon tajine d’agneau marocain

Et, si la liste n’est pas assez longue… il est également possible de pratiquer le Meal Prep pour bébé. Légumes de printemps, légumes d’hiver, féculents, viandes… une bonne manière de gagner du temps pour assurer, aux petits bouts de chou, une alimentation saine et équilibrée, même lorsque le temps nous manque.

Maintenant que vous avez en main les clés, il ne vous reste plus qu’à vous y mettre. Vous réaliserez très rapidement que cette technique de préparation culinaire vous permet d’économiser du temps… et de l’argent. Par ailleurs, elle offre une forme de gratification difficile à expliquer à ceux qui n’en ont pas encore fait l’expérience. Le batch cooking élimine également toutes les frustrations liées au manque de temps et au manque d’idées de repas dans la semaine. Quand commencez-vous ?