Abricots, velours de soleil, fruit de l’été : à croquer !

Une peau de velours, teintée d’or, réchauffée par le soleil, une chair rebondie et ferme… Ah non, je ne te parle pas du prof de planche à voile de tes futures vacances :) mais bien de l’abricot !

 

Abricot, un vieil ami asiatique

L’abricot est un fruit originaire du nord-est de la Chine où il est cultivé depuis près de 4.000 ans. Transitant par la Route de la Soie via l’Inde, le Moyen-Orient, il arrive dans l’empire gréco-romain où il trouve une terre d’accueil chaude et ensoleillée où s’acclimater. En France, la culture de l’abricotier commence au XVIIIe siècle, après avoir été planté par La Quintinie (avocat, jardiner et agronome français) dans le potager de Versailles.

L’abricotier est souvent le premier arbre du jardin à fleurir. Ce fait est à l’origine de son nom. Du catalan « abercic », de l’espagnol « albaricoque », de l’arabe « al barquq », la véritable racine est le latin « praecoquum », signifiant tout simplement « précoce ».

 

Autant de variétés d’abricots que de régions…

Les différentes variétés de l’abricot viennent tout simplement de ses origines géographiques. Les variétés ne poussent en effet que dans leur propre zone. Les fruits sont matures au printemps et jusqu’à la fin de l’été suivant les variétés.

Présentation des abricots les plus courants par ordre de précocité :

 

  • L’Early blush® Rutbhart est un fruit ovale, très aromatique et juteux dont la fermeté baisse rapidement
  • Le Lambertin n°1, cultivé en Languedoc-Roussillon, est un fruit oblong, moyen, jaune orangé à face rouge avec une chair juteuse de bonne qualité gustative
  • L’Orangered est un gros fruit oblong et plat du Provence & Languedoc, orange cuivré avec une face rouge, une chair ferme, de bonne tenue au parfum musqué très particulier
  • Le Goldrich ou Jumbocot, du Languedoc-Roussillon & Provence, est un très gros fruit oblong, orangé lumineux, de bonne qualité si la cueillette est faite à point nommé.
  • Le Rouge du Roussillon : petit fruit rond des Pyrénées Orientales, il est orangé clair tacheté de rouge, de très bonne qualité gustative mais évolue très rapidement. Mange le vite !
  • L’Orangé de Provence ou Polonais vient de la Provence (sud de la Drôme, Nord du Vaucluse). C’est un fruit moyen, oblong, orangé ponctué de rouge, avec une chair assez fragile, de bonne qualité gustative
  • Le Bergeron de Rhône-Alpes (Drôme) : très connu, c’est un gros fruit oblong, orange soutenu, chair acidulée de bonne qualité gustative
  • Le Bergecot Servien n°1 possède les mêmes caractéristiques que le Bergeron mais en variété très tardive

ABRICOT - variete -recette - conservation

Les bienfaits de l’abricot

Tout d’abord, l’abricot a l’avantage d’être énergétique (65kcal pour 100 g) et très digeste : ses fibres (pectines) sont bien tolérées, même par les bébés. Il fait d’ailleurs partie des premiers fruits que l’on peut servir aux bébés : poché et finement passé, puis simplement écrasé et pour finir à croquer.

  • Le carotène, soleil et vieillissement :

L’abricot est l’un des fruits les plus riches en carotène, au même rang que la mangue ou le melon. Deux fruits couvrent la moitié des besoins quotidiens d’un adulte. Une bonne affaire, cet abricot : Le carotène se transforme dans notre corps en vitamine A, antioxydante et protectrice du vieillissement cellulaire. De plus, il prépare la peau au soleil et donne bonne mine.

  • Recharge minérale, anti-fatigue :

L’abricot contient aussi des minéraux : magnésium et phosphore mais aussi potassium et fer. C’est l’un des fruits le mieux pourvu en potassium. Très utile pour récupérer ! Les sportifs en consomment régulièrement et c’est très bon pour les os des bouts d’chou en pleine croissance.

 

Choisir et conserver tes abricots

La couleur, la texture et le parfum ! La couleur de l’abricot indique le niveau de carotène mais apparait parfois avant la pleine maturité. Je fais donc surtout attention à la souplesse de la chair du fruit et à son parfum. Un fruit cueilli ne mûrit plus (contrairement à d’autres fruits).

Petite astuce : évite les abricots secs à la chair orangée qui contiennent un additif pour maintenir cette couleur et regarde si possible vers les abricots secs bio (un peu noircis par le séchage naturel).

Lorsque j’ai terminé mon marché, je pose les abricots à consommer sous 2/3 jours dans la corbeille à fruits (sauf en cas de chaleur extrême !) et ceux que je veux conserver plus longtemps au réfrigérateur (8-10°C). Certaines variétés sont plus fragiles que d’autres, donc mieux vaut les manier avec précaution.

Pour préparer l’hiver, tu peux également tenter la congélation. Il suffit de mettre en sachet des oreillons lavés et essuyés. Il paraît que l’on peut congeler directement une tarte complète mais je n’ai pas encore testé !

abricot variete recette conservation

Comment le consommer, le cuisiner, le sublimer ?

Bien entendu, lorsque l’abricot est frais, la première façon de déguster l’abricot est de le croquer : directement cueilli sur l’arbre, sur le marché en discutant avec le producteur, en toute discrétion dans la voiture sur le chemin du retour, à pleine dents posé(es) sur le balcon ou l’herbe… J’en ajoute toujours aux salades de fruits.

  • Cuisiné à froid :

Réduit en purée ou en coulis, l’abricot accompagne parfaitement fromages blancs et crèmes glacées. Il est aussi très savoureux en tarte (pose les oreillons côté peau afin de ne pas détremper la pâte), en charlotte etc.  Osé, le mariage abricot et fromage de chèvre frais, sous la forme d’une terrine ou en arrosant de coulis le fromage à même l’assiette. Surprenant et délicieux !

  • Cuisiné à chaud:

J’aime bien le cuisiner poché, entier, dans un sirop aromatisé, pour accompagner d’autres desserts ou des plats salés (surtout les volailles : dinde, chapon mais aussi caille, sont sublimés par sa saveur légèrement acidulée). Les oreillons, eux, se prêtent à cuisson, revenus dans un peu de beurre et de sucre, ou enfermés en papillote dans le four.

Petite astuce : relevé d’épices, telle que la vanille, la cannelle, la badiane ou de menthe et de basilic, c’est un pur délice !

ABRICOT variete recette conservation

 

  • A longue conservation :

La confiture d’abricot de mamy : la pectine de l’abricot le rend parfait pour la réalisation de compotes et de confitures. Ajoute un peu de citron pour faciliter la prise si les fruits sont vraiment très mûrs.

Séché, il entre dans la composition d’entremets et de compotes, hivernales et énergétiques, avec des pruneaux et des dattes. Il se glisse dans des farces salées et sucrées, souvent à base de poudre d’amandes. Il accompagne les viandes en ragoûts et les fameux tajines orientaux.

Tu peux également faire une conserve d’abricot au sirop, plus sucrée certes, mais tellement agréable quand la saison est encore loin.

 

Et voici mes recettes préférées : ( Clique sur les titres pour voir les recettes !)

ABRICOT - recette conservation

 

 

 

Poste la photo de ton meilleur plat à base d’abricot ! Ou sais-tu comment faire des liqueurs d’abricot ? Jamais testé mais cela peut être intéressant !

Enregistrer

Enregistrer