Comme vous le savez si vous me suivez sur Instagram, j’ai passé 2 jours en Charente Maritime afin de découvrir sur place les huitres HCM et le métier d’ostréiculteur. Captage de naissain, détroquage, écaillage et évidemment dégustation !

A mon arrivée, j’ai rencontré un ostréiculteur très accessible et passionné. Cyril m’a accueilli chaleureusement et avec plaisir à bord de son chouette chaland pour me faire vivre une balade en mer ultra enrichissante axée sur l’ostréiculture. Cela m’a surtout permis de voir l’envers du décor. J’y ai passé un moment unique. Et croyez moi, on ne s’ennuie pas une seconde !

Ostréiculture et dégustation d'huitres

Le métier d’ostréiculteur

Aujourd’hui, le métier d’ostréiculteur demande beaucoup de patience et de savoir-faire, pour accompagner les coquillages tout au long de leur croissance et leur permettre d’exprimer leur plus délicate saveur une fois en bouche.

La Charente Maritime est reconnue mondialement pour la qualité de ses huîtres. Elle est le premier département producteur de coquillages, avec plus de 44 000 tonnes d’huitres vendues par an. La région confère un gout unique aux huitres élevées dans ses parcs et régale les fins gourmets du monde entier.

L’éleveur d’huîtres doit impérativement aimer la mer, car il y passera la plupart de son temps, et ce, quelle que soit la météo. Se déplaçant au milieu des parcs dans un chaland à fond plat ou dans un bateau ostréicole, il doit sans cesse adapter son travail à la température de l’eau, à son acidité, à sa qualité et aux marées. L’ostréiculteur s’occupe donc de la reproduction des huîtres, de leur croissance, de la prévention des maladies, pour qu’elles atteignent en quelques années le calibre désiré.

C’est un métier que l’on fait par passion !

charente maritime ostréculteur dégustation huitres

Les différentes étapes d’élevage de l’huître

L’élevage des huîtres commence par la récolte du naissain. Cette étape consiste à disposer des coupelles en mer afin de récupérer les naissains ( larves des huîtres ). C’est le captage.

Au printemps, ceux-ci procèdent à un éclaircissement parmi les naissains pour qu’ils se développent correctement, et dix-huit mois plus tard, c’est le détroquage. Les huitres sont décrochées pour ensuite être mises en poche et remises en mer.

Elles sont retournées régulièrement afin d’obtenir des coquillages vraiment ronds et bien formés. C’est ensuite le moment de l’affinage en claires durant de long mois. Juste avant leur expédition, les huitres sont déposées dans des dégorgeoirs, ou elles rendent le sable, le sel et l’eau dont elles sont gorgées.

Choisir ses huîtres

Il existe plusieurs catégories d’huître.

C’est le calibre qui définit la taille des huîtres : de 0 à 5 pour les huîtres creuses. Plus le numéro est petit,
plus la taille de l’huître est importante. Les 5 sont à mon avis réellement trop petites, les 4 ou les 3 sont parfaites pour la dégustation. Les 1 sont excellentes à cuisiner car plus charnues.

50% de la production française d’huitres vient de Charente-Maritime et plus de la moitié se savoure lors des fêtes de fin d’année. Les huitres peuvent se déguster cuites ou crues, en entrée, en plat principal ou bien en apéritif, accompagnées d’un petit verre de vin blanc. Si vous les mangez nature, donc vivantes, piquez la partie la plus foncée avec la pointe d’un couteau pour vérifier qu’elles se rétractent correctement. Vous pouvez les mâcher ou les gober, en les saisissant à l’aide d’une fourchette à huitres. Un filet d’huile d’olive, de vinaigre ou de citron sublimera encore leur parfum iodé.

choisir ses huitres

 

Où déguster des huîtres en Charente-Maritime ?

Je suis ensuite passée à la pratique, pour savoir comment ouvrir les huîtres sans se blesser. Direction la cabane de Renaud pour un atelier écaillage, dégustation d’huitres et fruits de mer. J’ai passé un super moment et j’ai découvert aussi un endroit très sympa. Si vous êtes dans les parages n’hésitez pas à aller là-bas si vous cherchez à manger de bonnes huitres. Une très belle adresse que je vous conseille vivement !

Bar à Huitres le Mollin
Rue du Fort Louvois, Bourcefranc-le-Chapus 17560

Où déguster des huîtres en Charente-Maritime

Visite à la Cité de l’Huître

Ensuite je me suis rendue à Marennes, à la Cité de l’huître pour découvrir un peu plus ce coquillage.
La Cité de l’Huître est un endroit agréable, à découvrir en famille. Nous y découvrons tout sur l’huître, la manière dont elle nait, la manière dont elle grandit et tout sur l’affinage en claires, particulière à Marennes Oléron.

Cette petite visite s’est révélée très intéressante et ludique. Plus d’infos ici https://cite-huitre.com/

citée de l'huitre

 

Adresse d’une maison d’hôtes

J’ai été ravie de passer une nuit dans une magnifique et accueillante chambre d’hôtes. Maison chaleureuse, terrasse ensoleillée et jolie piscine.

Le petit-déjeuner est tout aussi génial que le reste. Des fruits frais, des jus pressés, des confitures maison, du sucré, du salé, viennoiseries, et j’en passe … C’était à tomber ! Je me suis vraiment régalée !

Villa la Seudre

98, rue Marcel Gaillardon – 17390 La Tremblade Charente-Maritime

Et voilà, la découverte touche à sa fin ! Et encore … je n’en ai vu qu’une toute petite partie !

Séjour en collaboration avec Huîtres Charente Maritime